Middlebury Language School Graduate Programs

 

2014 Courses in Poitiers

LITERATURE
FREN 6620P: Texts and Representation / Ecriture et representation
Instructor: Anne-Cécile Guilbard                            

Ce cours s’intéresse au rapport de l’écriture littéraire avec l’image et la scène. Il s’articulera selon deux mouvements :

1. Écriture et image fixe (peinture, photographie) : textes et images du XVIIIe au XXe siècle

Comment dire l’image ? par quels moyens le langage verbal peut-il rendre compte du visuel ?

Les écrivains qui s’intéressent à la peinture sont nombreux : amateurs d’art, critiques et parfois défenseurs d’artistes contestés, ils tentent par la langue de rendre compte des effets produits par l’image. On en a choisi quelques-uns, exemplaires par leur style et leur parti-pris esthétique, entre le XVIIIe et le XXe siècle: de Diderot à Barthes en passant par Baudelaire et Proust. L’analyse stylistique de textes et de tableaux donnera lieu à des commentaires académiques aussi bien qu’à des exercices d’imitation littéraire des grands auteurs étudiés. Textes et images seront fournis par l’enseignante

 

2. Texte et représentation : Fin de partie, de Samuel Beckett (1957)

Le théâtre étant à la fois un genre littéraire et une forme de spectacle, comment s’articulent ces deux aspects ? Le corps de l’acteur, l’espace de la scène, le temps de la représentation : comment ces caractéristiques du genre sont-elles pris en charge par Samuel Beckett dans Fin de partie ? Outre la structure et les principales questions de l’œuvre vis-à-vis de l’histoire du théâtre, de la littérature et de la philosophie, certaines séances seront consacrées, en lien avec l’analyse précise d’extraits, à un atelier de lecture/mise en voix/mise en scène (au choix), manière de confronter les étudiants au travail de l’acteur et du metteur en scène.  Le texte de la pièce est disponible aux éditions de Minuit. »

               

CIVILISATION
FREN 6625P: Cinema and society: Nouvelle vague, vague nouvelle.       
Instructor: Francesco Ferreira   

Dans le courant des années cinquante, une réaction contre les conventions du cinéma classique apparaît un peu partout dans le monde, mais elle prend une tournure particulièrement remarquable en France, sous le nom de Nouvelle Vague : inspirés par l’élan de la jeunesse, de nouveaux cinéastes entendent aller à la rencontre du monde tel qu’il est, c’est-à-dire du réel. Le mouvement prend toute son ampleur dans les années soixante, à travers des œuvres qui s’inscrivent dans un procès historique en développant une approche « révolutionnaire », tant au plan esthétique qu’au plan idéologique. Ainsi, de la guerre d’Algérie à la guerre du Vietnam, de la société de consommation à la libération sexuelle, de l’évolution de la condition féminine aux transformations des rapports de classe, les faits politiques, économiques et sociaux se trouvent désormais au cœur de la création cinématographique. Mais cette préoccupation par rapport à la réalité la plus immédiate se mêle intimement à l’imaginaire et à la fiction, tandis que les films de la Nouvelle Vague s’enrichissent de la culture cinématographique, littéraire, picturale et musicale de leurs réalisateurs. Le cinéma se fait alors profondément réflexif, proposant, selon une formule de Jean-Luc Godard, l’art en même temps que la critique de l’art. C’est sans doute la raison pour laquelle l’influence de ce mouvement sur les auteurs les plus différents reste, aujourd’hui encore, tout à fait exceptionnelle. Livre: un polycop sera distribué.

Corpus:

Les 400 Coups (1959) de François Truffaut. Hiroshima mon amour (1959) d’Alain Resnais. À bout de souffle (1960) de Jean-Luc Godard. Cléo de 5 à 7 (1962) d’Agnès Varda.

Les DVD de ces quatre films seront distribués aux étudiants lors du premier cours. Ils n’ont donc aucune œuvre à acheter."                                                                                               

FREN 6639P: Action-interaction between human and environment / Action-interaction entre l’homme et son milieu

Instructor: Julie Rancon                                               

This course aims to understand how French people act and interact with their environment. We will see that this action/interaction is not only one-way and that the environment may influence human behavior.

The lessons are divided into three parts. Our goal is to gain a macro and micro-level vision of how the French society functions.

  • French environment
  • French society
  • Identity of the French speaker

Ce cours aura pour objectif de mieux comprendre comment l’homme français agit et interagit avec son milieu. Nous verrons que cette action/interaction n’est pas seulement unilatérale et que le milieu influence probablement le comportement humain.

Trois grandes parties seront ainsi développées. Elles permettront d’obtenir une macro-vision et une micro-vision des phénomènes sociétaux en France.

-          L’homme français et son milieu

-          L’homme français en société

-          Les entités francophones

Dans la première partie, il sera question d’analyser les transformations urbaines qui s’opèrent au sein d’une ville comme Poitiers, de relever les moyens de conservation du patrimoine national et départemental et d’identifier le fonctionnement de l’habitat poitevin. Tout cela au regard de leur impact sur l’environnement.

Dans une seconde partie, nous porterons notre attention sur des phénomènes représentatifs de la société française : la protection sociale, les associations et les syndicats. Ces actions françaises recomposent certains des fondements de la société. Il nous incombera alors de tenter de définir la notion de « mentalité française ».

Dans une troisième partie, notre regard portera sur l’entité francophone dont la définition est polysémique :

-          Comment voit-on la France lorsque l’on est un francophone ?

-          Quel regard porte-t-on sur les valeurs françaises qui s’exportent économiquement ?

-          Mais aussi qu’entend-on par entité francophone lorsque l’on fait partie d’un mouvement régionaliste comme en Corse ou au Pays Basque ?

Ce travail aura pour conséquence de rendre compte des dynamiques complexes de la société française qui ne peut se réduire à une simple pluralité d’actions.

Bibliographie :

Champy Florent, 2001, Sociologie de l’architecture, Repères N°128, La découverte, Paris.

Le Roux Hubert, 1976, Poitiers de A à Z : dictionnaire de Poitiers, ville d’art et d’histoire, Ramau, Paris.

Bercé F., 2004, Des monuments historiques au patrimoine - Les monuments historiques, un nouvel enjeu, Les cahiers de la ligue urbaine et rurale N°162, Paris.

Lamy Y., 1993, Du monument au patrimoine. Matériaux pour l'histoire politique d'une protection, Genèses, Paris, disponible sur persee.fr

Michaud Guy, 1967, La mentalité française, Klincksieck, Paris.

Raphanel Jacques, 2002, Eléments pour une analyse des transformations de la société française contemporaine, RISS N°6, Corée.

Concialdi Pierre, 1999, Pour une économie politique de la protection sociale, Revue de l’IRES, N°30 (2), IRES, Paris.

Tchernonog V,  2007, Le paysage associatif français. Mesures et évolutions, disponible sur halshs.archives-ouvertes.fr

Andolfatto D., Labbé D., 2006, La transformation des syndicats français, Revue française de science politique, disponible sur cairn.info

Deniau X. 1995, La francophonie, Presses universitaires de France, Paris.

Berthelot Yves et De Bandt Jacques, 1982, Impact des relations avec le Tiers Monde sur l'économie française, en collaboration avec Christine Brochet, Christian Coméliau ; Ministère du plan et de l'aménagement du territoire ; Ministère des relations extérieures, Coopération et développement, La Documentation française, Paris.

Patez F., 2001, La notion d'" identité culturelle" et les mouvements régionalistes français, Les Cahiers du Ceriem, Paris.

Albert C., 1999, Francophonie et identités culturelles, Karthala, Paris.

FREN 6652P:  Photographie : histoire, esthétique, pratique, Construire un regard photographique

Instructors: Anne-Cécile Guilbard et Claude Pauquet

Ce cours propose d’acquérir des connaissances en histoire de la photographie depuis son invention française (Niepce & Daguerre) et simultanément anglaise (Talbot) en 1839 jusqu’au numérique contemporain. L’accent sera mis sur des étapes de l’évolution technique du médium en lien avec le regard de photographes importants du XIXe, XXe et du début du XXIe siècles. Par regard, on entend les choix que manifeste un individu, photographe artiste ou amateur, dans la composition d’un paysage, d’un portrait, d’une scène de rue. C’est ainsi l’analyse d’images qui constituera l’essentiel du second temps de la première partie du cours, consacré à l’esthétique de la photo, jusqu’à l’époque contemporaine.

La deuxième partie sera pratique : Claude Pauquet guidera les étudiants dans la construction de leur propre regard photographique par le biais d’un travail en série. Documenter la ville et le paysage : le photographe invite les étudiants à mettre en images leur expérience de la marche exploratrice dans la ville, selon « l’épuisement du paysage » cher à Georges Pérec.

Il faudra apporter un appareil photo numérique de qualité.

Modalités de contrôle : 2 notes seront retenues pour la moyenne :

-          un écrit en théorie (histoire, esthétique) et une analyse d’image : 50%

-          Production d’image : 50%

Éléments de bibliographie:

Bajac, Quentin :

- L’Image révélée, l’invention de la photographie, Gallimard, coll. découvertes, Paris, 2001

- La photographie : l'époque moderne 1880-1960, Gallimard, coll. découvertes, Paris, 2005

- Après la photographie : du daguerréotype au numérique, Gallimard, coll. découvertes, Paris, 2010

Poivert, Michel, La photographie contemporaine, Paris, Flammarion, 2010

Cotton, Charlotte, La photographie dans l’art contemporain, Thames & Hudson 2011

 

Quelques exemples de photographes : Nadar, Gustave Le Gray, Eugène Atget, Walker Evans, Henri Cartier-Bresson, William Eggleston, Stephen Shore, Thibaut Cuisset, Robert Polidori, Jeff Wall, Erwin Olaf…

 

PEDAGOGY                                                             
FREN 6655P: Teaching French Grammar in a FSL course
Instructor: Annie Vigneron        

This course allows students to reflect on teaching and learning French grammar and spelling.

Three main topics will be covered: spelling, verbs, and determiners. We will strive to answer the following questions in regards to each topic: 

1. How does it work?

After considering the descriptions offered by traditional grammar, new approaches will be offered.

2. What is it for?

Instead of the ''rules dictature'', we will focus on the communicative aspect of the language.

3. What are the most frequent errors, how can we explain them and help learners to remedy them?

Our goal is to consider different types of exercises and different learning/teaching strategies.

 

Goals : 

- Deepen your knowledge of certain specific features of the French language.

- Be able to understand and explain certain rules for communication, and think about what learning/teaching difficulties you might come across.

- Aim to better understand why some errors are persistent no matter what the learner's level.

- Be able to compare and analyze presentations and descriptions offered in the manuals in order to choose those most relevant to you.

- If necessary, be able to question certain clichés and certain types of teaching practices.