Middlebury Language Schools

 

Un mot du directeur de l'École française de Middlebury

                               French School Director
 
100ème session de l'École française....... !

Oui, l'été 2015 verra l'ouverture de la centième session de l'École française de Middlebury qui est née en 1916. C'est donc, pour moi, un grand honneur que de prendre le relais de la direction à cette occasion, et d'ajouter mon nom à la liste des onze directeurs et directrice qui se sont succédé à la tête de cette institution depuis ce premier été 1916.

Que de chemin parcouru depuis cette date ! Je citerai seulement quelques moments pour replacer l'existence de cette école dans son contexte historique.
- Juillet 1916 bien sûr, date en fait de la huitième session d'été de Middlebury College mais où une école de français est introduite, après une école d'allemand en 1915. Cette première école, bien modeste (5 cours sont proposés aux étudiants qui s'inscrivent !) continuera sans interruption jusqu'à la date d'aujourd'hui (contrairement à l'école d'allemand).
- L'ouverture du Château en 1926. Ce bâtiment deviendra rapidement le centre névralgique et le symbole de l'École française pendant l'été. Il sera aussi, pendant de nombreuses années, la Maison française du collège et reste aujourd'hui le centre du Département de français .
- Les premiers DML (Doctorat en Langues Modernes) qui voient le jour en 1938 et sont encore aujourd'hui la marque de fabrique des écoles de langues et notamment de l'École française.
- L'École en France, à Paris, qui ouvre ses portes en 1949, et qui verra passer des générations d'étudiantes et étudiants allant terminer leur programme de Maîtrise après un été sur le campus de Middlebury.
- Le centre pour les langues Sunderland qui est inauguré en 1966 et devient le cœur administratif des écoles de langues, proposant également des outils d'apprentissage des langues particulièrement modernes (à cette époque !).
- L'introduction d'une école de premier cycle (undergraduate) en 1973 qui venait s'ajouter à ce qui avait été, jusque-là, une école délivrant uniquement des diplômes du niveau maîtrise (ou doctorat).
- Dans un passé plus récent, en 2008, la mise en place d'un programme d'été à l'Université de Poitiers permettant d'aller passer un des quatre étés de la Maîtrise en terre francophone.

L'École française a donc su s'adapter aux évolutions du temps, aux évolutions technologiques, aux évolutions sociales et culturelles, et elle continuera sans nul doute à le faire. Mais quelques principes fondateurs restent en place. L'engagement d'honneur de ne parler que le français pendant toute la durée de la session, devenant très vite le signe de reconnaissance des écoles de langues de Middlebury, reste le point central autour duquel s'organisent les programmes, même si les avancées technologiques le mettent à mal (ah, le temps où le seul moyen de communiquer avec l'extérieur était l'unique téléphone à pièces par dortoir). On retrouve également la même détermination de proposer ce qu'il y a de meilleur dans le domaine de la pédagogie de la langue et dans les domaines d'étude reliés à la langue (littérature, civilisation, sciences sociales, histoire), ce qui a établi la réputation de cette institution aux Etats-Unis et même bien au-delà. Mais aussi et surtout cette incomparable atmosphère, renouvelée été après été, grâce à un savant mélange d'étudiants motivés et d'enseignants et leurs familles qui se retrouvent, avec des membres d'une administration dévouée et compétente, dans ce petit coin (un peu perdu) du Vermont, pour vivre une expérience unique qui continue à enchanter des générations d'étudiants et d'enseignants.

Je vous propose donc de venir nous retrouver, si vous avez déjà commencé cette aventure, ou nous rejoindre, si vous n'avez pas encore eu cette chance. L'été 2015 s'annonce comme particulièrement animé avec les cérémonies liées au centenaire des écoles de langues. Et ce sera une parfaite occasion de se retrouver, étudiants de premier cycle, étudiants de second cycle, « étudiants » du programme de deux semaines pour anciens étudiants, enseignants déjà rodés au programme et nouvelles têtes, assistants, coordinatrice, pour faire vivre cette communauté bien spéciale qu'est l'École française de Middlebury.

A bientôt donc ......

Philippe France
Directeur de l'École française

MiddTags: